L’isolation thermique des bâtiments est indispensable pour profiter d’un meilleur confort à l’intérieur des logements. Mais comment isoler sa maison efficacement ? Il existe plusieurs solutions d’isolation qui, par ailleurs, donnent droit à des aides financières.

Pourquoi isoler sa maison ?

L’isolation du bâtiment pour un meilleur confort thermique

L’agrément de l’espace intérieur dépend en grande partie du confort thermique qui tient à la sensation de chaleur convenable à l'intérieur de la maison. L’isolation thermique est le meilleur moyen d’obtenir ce confort. Elle désigne l’ensemble des méthodes permettant de réduire le transfert de chaleur entre l'environnement extérieur et l'intérieur de l'habitation. Sa réalisation confère au bâtiment des propriétés consistant à conserver la chaleur à l’intérieur durant l’hiver et à maintenir au frais l’habitation durant l’été, en réduisant l’intromission de la chaleur ambiante. Une bonne isolation thermique est donc la garantie d’un meilleur confort à l’intérieur de votre maison.

Isoler la maison pour réduire la consommation d’énergie

Certains moyens technologiques sont également utilisés pour réguler la température intérieure du logement. Il s’agit notamment du chauffage permettant de produire la chaleur en période hivernale et de la climatisation (réfrigération) permettant de rafraîchir l’air intérieur. Pour obtenir rapidement et maintenir une température convenable à l’intérieur de la maison avec ces solutions, il est indispensable de limiter l’infiltration du climat extérieur. Ainsi, une bonne isolation garantit une bonne performance de la climatisation, ce qui minimise le besoin en énergie pour faire fonctionner les installations. L’isolation thermique contribue dès lors à la réduction de la consommation d’énergie, ce qui implique une baisse de la facture énergétique et la lutte contre le réchauffement climatique. Moins d’énergie consommée, c’est un geste important pour l’environnement.

Les techniques pratiques pour isoler sa maison

L’étape préalable du diagnostic

Plusieurs techniques sont mises en œuvre pour isoler la maison en tenant compte des zones qui constituent généralement des points de fuite. Ces zones sont le toit, les murs, les ouvertures (portes et fenêtres) et le plancher. Il est donc nécessaire de faire un diagnostic afin d’identifier les points de perte de chaleur et déterminer les zones prioritaires des travaux à effectuer. Si certains travaux peuvent être réalisés par soi-même, il est toujours recommandé de faire appel à un spécialiste tel que Butagaz, qui est un expert en énergie. Notre offre d’isolation comprend non seulement le diagnostic, l’accompagnement et la prise en charge du projet, mais aussi l’exécution des travaux selon le type d'isolation souhaité.

Estimez vos travaux d’isolation

Isolation de la toiture : priorité N° 1

Représentant 25 à 30%* des déperditions de chaleur dans une habitation, la toiture est la première zone à traiter dans le cadre des travaux de rénovation énergétique. L'isolation de la toiture peut s’opérer de l’extérieur, au moyen de matériaux isolants posés entre la charpente et le toit. Solution plus économique, l’isolation de la toiture et des combles par l’intérieur consiste quant à elle à fixer, dans les rampants de l’ossature ou sur le sol des combles, une ou plusieurs couches de rouleaux d’isolants, notamment de la laine de verre. Les combles inaccessibles nécessiteront quant à elles l’insufflation mécanique d’isolants en vrac. La pose d’isolants minces ou de pare-vapeur vient compléter efficacement l’isolation des combles.

*Source Ademe isolation

Isolation des murs et des ouvertures : priorité N° 2

Il existe deux méthodes d’isolation de murs : l’isolation par l’extérieur et l’isolation par l’intérieur. Cette dernière est la plus répandue, mais aussi la plus simple et la moins coûteuse à mettre en œuvre. Elle se réalise par l’apposition directe sur le mur de panneaux isolants à base de polystyrène ou de laine et incluant généralement un pare-vapeur. L’isolant peut être également un produit en vrac tel que la ouate de cellulose ou une peinture isolante thermique directement appliquée sur le mur. S’agissant de l’isolation des fenêtres, la méthode classique est la réalisation d’un double vitrage. Mais pour une solution plus économique à moins de 50 euros, vous pouvez choisir la pose de volets ou de rideaux thermiques, ou encore, pour moins de 20 euros, le calfeutrage avec un joint d’étanchéité. En ce qui concerne les portes, notamment celles donnant accès à l’extérieur, l’isolation se réalise par la fixation de bas de porte avec de la colle ou des vis, selon la résistance souhaitée.

Isolation du sol : priorité N° 3

Le sol entraîne environ 7 à 10% des déperditions de chaleur dans le bâtiment. La meilleure isolation du sol est réalisée durant la construction en plaçant une couche d'isolant sur la dalle qui sera recouverte de chape. Dans le cas d’une rénovation, la solution la plus pratique est de poser l’isolant sur la partie inférieure bas du plancher, c’est-à-dire sur le plafond de la cave, lorsque la maison possède un sous-sol ou un vide-sanitaire. Une autre technique consiste à poser des panneaux isolants sur le plancher en veillant à choisir des panneaux résistants à la compression et à limiter au maximum les espaces entre les plaques afin d’éviter des ponts thermiques. Il est également possible d’obtenir une bonne isolation du plancher à l’aide d’une moquette épaisse ou d’un tapis en velours.

Réglementation thermique et aides publiques

La Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) a rendu obligatoire la prise en compte de l’économie d’énergie dans la construction ou la rénovation des bâtiments. Dans la cadre de sa politique de rénovation énergétique, l’Etat français a mis en place des dispositifs permettant de financer la réalisation des travaux d’isolation. Il s’agit entre autres de l’Eco-prêt à taux zéro, des Certificats d’Economie d’Energie (CEE) ou encore de la prime de rénovation énergétique dénommée MaPrimeRénov. Cette dernière remplace, depuis janvier 2020, le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE). Spécialement dédiée aux ménages modestes, elle permet de financer les travaux d’isolation, de ventilation ou de chauffage énergétique d’un logement. De même, l’Etat incite les fournisseurs d’énergie à réaliser pour leurs clients des travaux de rénovation dans le but de réduire la consommation d’énergie des foyers français. Ainsi, Butagaz propose ses services pour l’isolation de combles perdus à moindre coût grâce à la récupération des Certificats d’Economie d’Energie (CEE). Faites une estimation de vos travaux pour bénéficier des avantages proposés par Butagaz.

Autres articles

Estimez vos travaux

Vous nous quittez déjà ?

Laissez vos coordonnées pour obtenir immédiatement le montant estimé des travaux pour votre projet d'isolation des combles.

C'est gratuit et sans engagement.

Découvrez le montant de vos travaux