Pour améliorer la performance énergétique des bâtiments neufs, les pouvoirs publics avaient mis en place la RT 2012. En 2021, elle est remplacée par une nouvelle réglementation thermique : la RT 2020. Nouveaux critères, différences avec la norme précédente, Butagaz vous explique tout.

Les RT (réglementations thermiques), c'est quoi ? À quoi ça sert

Pour bien comprendre à quoi correspond la RT 2020, vous devez en savoir un peu plus sur le concept même des réglementations thermiques et leur évolution à travers les différentes politiques environnementales des gouvernements successifs.

Petit historique des réglementations thermiques

Avec la création de la première réglementation thermique, la RT 1974 qui fait suite au premier choc pétrolier, l'objectif des pouvoirs publics était simple : réduire la consommation d'énergie des bâtiments neufs de 25 %. Par la suite, plusieurs autres réglementations se sont succédées avec chacune des objectifs écologiques bien précis :

  • RT 1982 : réduction de la consommation énergétique des bâtiments à 20 % de moins que l’objectif de 1974.
     
  • RT 1988 : même objectif de consommation énergétique, mais avec un choix plus large de solutions (isolation, équipements de chauffage).
     
  • RT 2000 : réduction de la consommation énergétique des bâtiments à 20 % de moins que l’objectif de 1988.
     
  • RT 2005 : amélioration de 15 % de la consommation énergétique des bâtiments neufs et des extensions par rapport à la RT 2000.
     
  • RT 2012 : fixation du seuil maximal de consommation d’énergie primaire (« Cep max ») de 50 kWh/m2 par an.

Quelles différences entre la RT 2012 et la RT 2020 ?

Les différences entre la précédente réglementation et la RT 2020 sont essentielles. La nouvelle norme va beaucoup plus loin que la précédente.

1er point, là où la RT 2012 ne concernait que l'isolation thermique, la nouvelle réglementation s'élargit aussi à la production d'énergie et à l'empreinte environnementale.

Ensuite, le seuil de dépense énergétique fixé de 50 kWh/m2 par an est abandonné et remplacé par un objectif beaucoup plus ambitieux fixé à moins de 0 kWh/m² (bilan nul).

Le but n'est donc plus de créer un parc immobilier de bâtiments basse consommation (BBC), mais un parc de bâtiments neufs à énergie positive (BEPOS) ou passive.

Les nouvelles normes énergétiques mises en place par la RT 2020

Maintenant que vous en savez un peu plus sur les différentes réglementations thermiques anciennes et actives, entrons dans les détails de la RT 2020. Nous vous présentons ici les 3 grands objectifs et directives qu'elle fixe pour les bâtiments neufs construits à partir de 2021 et les solutions qui s'offrent à vous pour les respecter.

Produire de l'énergie renouvelable pour un bilan passif ou positif

L'objectif global de cette nouvelle réglementation est d'établir un bilan énergétique positif pour les nouvelles constructions de bâtiments. Pour cela, vous devez produire plus d'énergie que vous n'en consommez au quotidien. Les méthodes qui s'offrent à vous pour y parvenir sont :

  • l'installation de panneaux solaires ou d'autres équipements de production d'énergies renouvelables ;
     
  • l'installation d'un ballon ou chauffe-eau thermodynamique avec pompe à chaleur pour l'eau ;
     
  • l'installation d'un poêle à granulés de bois ou d'autres matériaux au bilan carbone faible.

Avoir une consommation totale d’énergie inférieure à 100 kWh/m² sur une année

Pour atteindre ce bilan énergétique positif, utiliser des énergies renouvelables ne suffit pas, il faut aussi réduire votre consommation d'énergie globale. Le RT 2020 annonce donc un objectif de consommation de 100 kWh/m² de dépense énergétique sur une année.

La meilleure solution pour parvenir à ce résultat est d'investir dans du matériel de domotique. Ce type d'installation vous permet de gérer et de contrôler votre consommation globale d'électricité. Tous vos appareils peuvent être reliés à un ordinateur central que vous pouvez gérer selon vos besoins. Allumez vos chauffages quelques minutes avant votre retour du travail, diminuez la puissance de vos luminaires, apprendre de vos habitudes de consommation et chercher les optimisations potentielles ... Les économies d'électricité et de consommation énergétique baissent en moyenne de 10 % grâce à ce système.

Avoir une consommation de chauffage inférieure à 12 kWhep/m² sur une année

Dernier élément important de la réglementation thermique 2020, vous devez avoir une consommation de chauffage inférieure à 12 kWhep/m² pour une année. La première initiative à prendre pour y parvenir est bien sûr d'effectuer des travaux d'isolation. Les travaux d'isolation des combles sont les plus prioritaires car 30% des déperditions énergétiques d’un logement sont réalisés au travers de cet espace. Mais vous devez aussi isoler les murs, sols et ouvertures de votre maison avec des matériaux écologiques.

Estimez vos travaux

Second élément dans votre maison sur lequel vous pouvez faire des économies : la ventilation. La ventilation de votre maison doit, en effet, permettre de réduire l'humidité ambiante afin de préserver la chaleur et de dépenser moins d'énergie en chauffage.

Dernière chose, votre projet immobilier doit se faire en respectant une conception bioclimatique de la construction. Par exemple, vous pouvez exploiter l'énergie photovoltaïque naturelle grâce à de grandes baies vitrées orientées au Sud.

Combien va vous coûter la RT 2020 ?

Avec la RT 2020, le prix de construction de votre maison sera de 5 à 10 % plus élevé qu'auparavant avec une maison BBC. Mais, à long terme, les bâtiments BEPOS permettent de réaliser d'importantes économies d’énergie. Avec la nouvelle réglementation, vous êtes donc certain de rentabiliser votre investissement initial, tout en améliorant votre confort de vie. De plus, vous pouvez bénéficier d'aides pour l'installation de certains équipements d'énergie renouvelable, ce qui diminuera drastiquement vos délais de rentabilité.

RT 2020 et offre d'isolation des combles à partir de 0 euro de Butagaz : qu'est-ce qui change ?

Bonne nouvelle ! Le RT 2020 ne change rien à l’offre Butagaz de travaux d'isolation des combles perdus à 0 euro. En effet, cette nouvelle réglementation ne concerne que les bâtiments et constructions neuves. Or, l’offre actuelle ne s'adresse qu'aux propriétaires de maisons de plus de 2 ans.

Alors, si vous souhaitez profiter de l’offre d’isolation de combles perdus, effectuez une simulation de devis en ligne. Vous saurez ainsi immédiatement si vous pouvez bénéficier d'aides pour vos travaux et à quel prix ces derniers vous reviendront.

Pour obtenir d'autres renseignements sur la RT 2020, l'offre d'isolation Butagaz ou profiter de conseils sur les meilleures solutions d'économie d'énergie, n'hésitez pas à nous contacter.

Autres articles

Estimez vos travaux

Vous nous quittez déjà ?

Laissez vos coordonnées pour obtenir immédiatement le montant estimé des travaux pour votre projet d'isolation des combles.

C'est gratuit et sans engagement.

Découvrez le montant de vos travaux